Le projet Neurogel en résumé

Voici un résumé simple du projet Neurogel 2018. Ici, on ne rentre pas dans les détails mais on vous epxplique et on vous résume 20 ans du projet Neurogel

Neurogel qui est derrière ?

L’association Neurogel en Marche est une association reconnue d’intérêt général constituée d’une dizaine de bénévoles, handicapés moteur ou valides (oeuvrant pour un membre de leur famille)

Que fait-on ?

Voilà presque une vingtaine d’année que l’association Neurogel en Marche oeuvre pour la recherche sur les lésions et les traumatismes de la moelle épinière et tente de trouver le traitement pour que les handicapés moteurs, c’est à dire les paraplégiques et les tétraplégiques puissent retrouver sensibilité et motricité.

2018 l’espoir

En 2018, l’association Neurogel en Marche est en mesure de proposer un traitement. Ce traitement a été mis au point par un conseil scientifique.

Neurogel en Marche est la seule association au monde à avoir un conseil scientifique et à mener ses propres recherches médicales. La plupart des associations finance des recherches sans savoir qu’elle est la recherche à financer sans savoir qu’elle est la bonne recherche, qu’elle est celle qui permettra à des personnes paralysées depuis plusieurs années de retrouver de la motricité.

Neurogel est la seule association à financer les recherches pour trouver le traitement pour les paralysés depuis plusieurs années. Dans le monde, il y a de nombreuses faites pour trouver la solution à la lésion de la moelle épinière récente mais il n’existe aucune recherche sur les lésions anciennes.

L’association finance les recherches grâce à vos dons

2018 le traitement : la graisse activée

Grace à vos dons, grâce aux recherches financées par l’association et le conseil scientifique, le traitement a été trouvé. Le professeur Gorio de Milan en Italie a trouvé que la graisse contenu dans notre corps pouvait être le traitement.

Notre graisse contient des cellules souches très particulières qui ont un potentiel énorme, elles peuvent devenir des cellules cardiaques, des cellules nerveuses. Le professeur Gorio s’est servi de la graisse contenu dans notre corps d’une façon différente de tout ce qui avait été tenté ailleurs. La graisse est le support et les détails de cette découvertes sont un peu compliqués mais le résultat est réel. Vous pouvez avoir plus de détails avec la présentation de notre président Pierre Rondio en vidéo.

Cette graisse est aussi essentielle dans la maladie de Parkinson qui donne une ouverture phénoménale pour cette maladie.

2018 : la suite de la découverte

Après avoir découvert que la graisse activée était le traitement pour les lésions médullaires, il a fallu trouver un neurochirurgien pour tenter les opérations des paraplégiques et des tétraplégiques.

C’est en Chine, qu’auront lieus les opérations. Pourquoi la Chine ? En 2 mots nous ne pouvons vous raconter tous les détails que vous retrouverez ici. Mais sachez que si nous avions pu faire opérés nos handicapés moteur en France, nous l’aurions fait !

Ces opérations ne sont pas simples. Il faut réparer le rachis suite à l’accident dont a été victime le para ou le tétraplégique. Des fibroses, des kystes se sont formés tout au long des années, la moelle épinière est entièrement bloquée, elle n’a plus sa forme originelle dans le rachis et il faut lui redonner sa forme originelle.

Les opérations en Chine

Seuls les neurochirurgiens chinois sont capables de faire cette opération. Et ils disposent en plus d’un centre de rééducation adapté. Car il ne faut pas oublier que la chirurgie ne pas aller sans le traitement avec la graisse activée mais que si tout cela n’est pas couplée d’une rééducation active, cela ne sert à rien.

Les patients ne remarcheront jamais s’il n’y a pas des mois de rééducation pour remettre en fonction tous ces muscles qui sont restés inactifs pendant des années.

Le projet 2018

Il est donc prévu que 12 handicapés moteur, lésés de la moelle épinière soient opérés en Chine, 6 français, 6 chinois avec 12 mois de rééducation intensive.

Neurogel finance les opérations pour 6 patients français.

Le contrat est signé avec le centre Tongren de Kunming (Chine)

Financement

A ce jour, l’association a mené beaucoup d’action pour obtenir des dons, a rencontré les membres du gouvernements, les centres de rééducation pour obtenir des financements.

Il manque encore la somme de 360000€ pour aller au bout du projet.

  • Nous avons besoin de vous pour médiatiser le projet, le partager sur les réseaux sociaux
  • Nous avons besoin de vous pour trouver un parrain et avoir accès aux médias
  • Nous avons besoin de vos dons

Sur 100 000 para-tétra, si seulement 1% donnait 500 euros. Nous aurions 500 000 euros et notre problème de financement serait résolu, on ne fatiguerait plus à chercher du financement. Car nous avons tenté de nombreuses solutions, donateurs, mécènes mais notre projet n’étant pas médiatisé, il est difficile de convaincre que notre projet est viable.

Le gouvernement nous aidera pour mettre en place des opérations en France lorsque les opérations seront une réussite en Chine.

Les laboratoires ne sont pas intéressés par notre projet car il n’y aucun médicament à vendre à la clé.

Et peut-être que notre projet dérange un peu …. il y a une économie sur le dos des tétralégiques et des paraplégiques qui peut souffrir si un jour les handicapés moteur retrouvaient sensibilité et motricité ….

Nous avons besoin de votre aide