Notre association finance et met en place une première médicale mondiale : l’opération de la moelle épinière de 12 patients avec la graisse activée

Adhérer ou faire un don à Neurogel en marche
Imprimer

Nous recherchons des compétences

Une grande dynamique autour du projet Neurogel nous a permis de recruter dernièrement quelques bénévoles talentueuses : Sylvie, Murielle et Émilie, pour ce qui concerne trois domaines essentiels : le référencement naturel dans les moteurs de recherche, la gestion des réseaux sociaux, des données du site et un programme de financement européen de notre projet.

Nous sommes à la recherche d'une personne maîtrisant bien les concepts Google : Adwords, Analytics,… Pour gérer une campagne de promotion du Neurogel. Nous venons d'être admis au programme Google Adwords pour les associations (Google Grants) qui nous permet un budget mensuel publicitaire de 10 000 $ ! Oui, vous avez bien lu, 10 000 $/mois de pub Google Adwords. C'est une opportunité fantastique mais qui demande quelques talents. Si vous avez ces compétences et quelques heures à consacrer à notre juste cause, merci de vous faire connaître ! Webmaster.

Nous recherchons également une personne bénévole, compétente et disponible pour alimenter un compte Twitter.

L'équipe Neurogel en marche

Rejoignez l'équipe de Neurogel en marche

Imprimer
Jean-Luc Gay

La lettre du Président - Juillet 2014

Chère adhérente, Cher adhérent,
De graves évènements familiaux m’ont éloigné depuis…
... plusieurs mois de l’association, d’où mon retard.
Nous poursuivons nos efforts pour arriver à la mise en place d’un essai clinique. Nous savons qu’en France les politiques ne nous aideront pas et que les deux grosses structures «spécialisées moelle épinière» ‘(ICM et IRME) ne souhaitent pas non plus nous soutenir.
Pour preuve, nous avons eu un entretien à Garches, avec le Professeur Djillali ANNANE, conseiller pour l'enseignement médical et la recherche au cabinet de Madame Marisol TOURAINE. Rien, aucune réponse ne nous a été apportée. Réunion stérile !
Cependant, quelques chercheurs ou scientifiques français s’intéressent à notre projet.
- c’est le cas par exemple du centre d’investigation clinique de la Timone à Marseille et plus précisément «Orphanet». A suivre.
- Plusieurs sociétés de biotechnologies m’ont contacté afin d’en savoir plus sur le Neurogel avec l’intention d’un soutien, (développement, mise en relation avec des financiers, soutien logistique…..) mais c’est «trop frais» pour que je développe au sujet de ces pistes. A suivre.
Concernant l’étranger :
- Nous continuons à collaborer avec le Pr Gorio. Les cellules souches du Pr Gorio amènent une approche plus globale pour traiter une lésion de la moelle épinière. Le Neurogel ne serait/sera plus une matrice vide, mais colonisable par des cellules souches neurales immortelles conçues et clonées à partir de cellules souches adipeuses du patient. Ceci évitant toutes les controverses éthiques. On a besoin de ces cellules capables de prolonger le processus de régénération.
On pourrait finaliser la mise au point de ces cellules combinées avec le Neurogel pour un essai en Chine, en Tunisie ou au Portugal avec le Dr Reis, faisable dans un délai alors raisonnable et avec de bonnes chances de succès.
- Nous venons aussi de rencontrer le Pr Grégoire Courtine dans son laboratoire de Genève. Le Pr Courtine et Patrick Decherchi, après avoir échangé sur les résultats de leurs travaux respectifs, ont été d’accord pour dire que la solution sera dans la combinaison de thérapies multiples parmi lesquelles l’électro stimulation, l’implant d’hydrogel et de cellules souches.
Le Pr Courtine désire conduire un test sur le NEUROGEL et émet donc le souhait de collaborer avec notre association. Très bonne nouvelle compte tenu de sa grande réputation au plan international. A suivre.
Comme vous le voyez nous poursuivons notre projet avec des contacts et partenaires qui me laissent penser que nous pourrions atteindre notre objectif courant 2014. Nous poursuivons notre recherche de financement.
Le CA se joint à moi pour remercier toutes celles et ceux qui œuvrent et ont œuvré au développement du projet de notre association.
Tout particulièrement Mr Plé, Mr Picot, Mr Peyras, Mr Rondio, Mr Lecointre, Mme Joineau, Mme Bibal, Mr Decherchi, (entre autres), qui s’investissent de façon remarquable pour le dessein de notre association.
J’en profite pour vous dire que vous pouvez réadhérer. Le montant de la cotisation reste fixé à 20 euros.
A bientôt.
Jl Gay

Imprimer

La lettre du Président - Octobre 2013

Chère adhérente, Cher adhérent,
Comme vous le voyez grâce à notre attaché de presse « Auvray et Associé »...
nous avons eu plusieurs diffusions médiatiques et d’autres sont à venir.
A venir aussi la publication du Dr Decherchi sur le modèle chronique. Vous pourrez d’ailleurs lire son interview dans l’article du « télégramme de Brest »
Cette campagne  de relation presse a été positive et le message a globalement été très bien accueilli par les medias même si la mise en œuvre des essais cliniques marquera une étape déterminante dans la médiatisation du NeuroGel.
Mais une mobilisation active de tous est indispensable pour contribuer à une recherche de financement qui ne sera jamais de trop. C’est pour cela que nous avons mis en ligne plusieurs « kits » vous permettant d’entamer des démarches afin de nous aider. (Concernant les courriers, indiquez bien vos coordonnées et celles de vos correspondants).
Nous avons besoin de volontaires pour :
•    Mettre en place une diffusion intense et continue sur les réseaux sociaux.
•    Intervenir sur les associations d’aide à la recherche et de soutiens du système nerveux central, sur leur site, leur blog. Ex : (ALARME)
•    Intervenir et informer du projet autour de vous mais aussi dans les centres de rééducation afin de recruter adhérents et volontaires. Aller à leur rencontre.
•    Chercher des mécènes en écrivant aux entreprises,
•    Solliciter des associations et fondations,
•    Organiser des soirées lotos, relancer proches, amis, connaissances, mais aussi les contacts.
•    écrire aux élus des conseils régionaux ou généraux.
Plus largement écrire à votre député, ministre de la santé et celles des personnes handicapées afin de montrer que nous souhaitons une thérapie.
A bientôt.
Jl Gay

En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation.