Notre association finance et met en place une première médicale mondiale : l’opération de la moelle épinière de 12 patients avec la graisse activée

Adhérer ou faire un don à Neurogel en marche

La lettre du président – Janvier 2017

Chers adhérents, donateurs et tous ceux qui s’unissent pour la mise au point d’un traitement de la paralysie.

Nous vous souhaitons nos meilleurs vœux pour l’année 2017.
Nous entrons dans une nouvelle phase dans notre projet associatif.
 
Après des travaux importants réalisés sur le Neurogel, nous souhaitons promouvoir une nouvelle technique très prometteuse : la graisse dite activée produite par l’équipe du professeur Gorio à Milan.
 

Un premier essai sur le derme est désormais prévu pour l’été 2017.

L’essai sur le derme est une phase nécessaire avant d’implanter la graisse activée dans une lésion de la moelle épinière.
Cet essai ne nécessite pas d’autorisation spécifique, le transfert du tissu adipeux étant une pratique courante en chirurgie du derme.
Les propriétés de la graisse activée permettent de traiter efficacement de nombreuses atteintes derme (sclérodermie, brulures, escarres, etc…)
Les escarres concernent nombre de blessés médullaires  et en ce sens la graisse activée peut leur apporter une thérapie globale et rapide.
Pour l’essai sur le derme nous avons une équipe de chirurgiens plasticiens à Milan en Italie très motivée pour réaliser rapidement cet essai.

Le financement de cet essai avoisine les 450 000 €.
Ce financement semble pouvoir être couvert par notre association et un mécénat interne à l’association.
Nous reviendrons vers vous nos donateurs et vers toutes les institutions concernées si la somme n’est pas réunie.
 

Puis nous pourrons lancer l’essai sur la moelle épinière.

Nous attendons toujours la diffusion des publications concernant la graisse activée dans une lésion chez la souris et dans le cadre de la maladie de Parkinson.  
Ces publications et les excellents résultats obtenus nous permettront de médiatiser notre projet clinique pour l’essai sur la moelle épinière.
Le professeur Gorio fera une présentation à travers une vidéo dès la sortie de ces publications.
L’essai pour 10 patients nécessite une somme proche des 3 millions d’euros, incluant la physiothérapie intensive.
La réussite de l’essai sur le derme permettra aussi une rentrée de fonds auprès d’investisseurs qui attendent aussi ces résultats avec impatience.
Nous allons vous informer très régulièrement des évolutions à venir et vous éclairer plus précisément sur le déroulement de toutes ces phases.
Nous sommes à la recherche d’un nouveau neurochirurgien pour le projet clinique sur la moelle épinière.
Dans notre conseil  scientifique nous avions la chance d’avoir un prestigieux neurochirurgien, le docteur Antonio Reis de Lisbonne Portugal, nommé homme de l’année en 2006 dans son pays.
Il est malheureusement décédé et nous recherchons actuellement un neurochirurgien capable de réaliser le protocole en anglais  qu’il avait écrit pour l’implantation de la graisse activée.
Nous ciblons trois nouveaux neurochirurgiens.
 
Nous avons aussi perdu en 2016 notre secrétaire Stéphanie Mauberret, la compagne de Jean-Luc Gay, notre président et la maman d’une petite fille Anaïs.
Nous lui  rendons hommage car elle a fourni pendant de nombreuses années un travail remarquable. Nous avons beaucoup de chagrin.
Jean-Luc Gay a été très affecté mais nous attendons avec impatience son retour nécessaire au vu de l’expertise qu’il détient concernant la réglementation des essais cliniques.
Le professeur Gorio a aussi subi une intervention chirurgicale pour l'implantation d'une prothèse de la hanche en novembre 2016 et ne va retrouver son laboratoire que fin janvier.
Ceci explique le léger retard concernant les publications.
 

La graisse activée remet-elle en cause la qualité du Neurogel ?

Non, car le Neurogel est un hydrogel ayant montré largement qu’il était propice pour supporter la croissance d’un néo tissu au sein d’une lésion.
En ce sens, c’est la voie qu’il fallait choisir ; un pont de croissance tridimensionnel, biocompatible et bio adhésif.
Simplement il a ses limites et nécessite de le combiner avec des cellules souches et/ou d’autres facteurs de croissance pour espérer une meilleure récupération fonctionnelle.
De nombreuses études ont eu lieu en ce sens comme celle de la professeure Eva Sykova en 2010 avec des cellules souches mésenchymateuses combinées à ce type d’hydrogel.
Aujourd’hui, nombre de recherches utilisent un support de croissance combiné avec des cellules souches ou d’autres facteurs.
En ce sens le Neurogel a fait école.
 
Les résultats ne sont pas encore ceux escomptés pour des raisons que nous avons en partie expliquées dans la lettre de Jean-Luc gay en mars 2016.
Pourquoi ne pas combiner le Neurogel avec la graisse activée ou les cellules souches particulières issues de la graisse activée ?
Les essai précliniques du professeur Gorio ont montré que la graisse activée est également bio-adhésive comme le Neurogel.
Il s’avère qu’en réalité la structure de la graisse activée est tridimensionnelle.
 
Contrairement à des biomatériaux artificiels comme le Neurogel, la graisse activée issue du tissu adipeux n’est pas fragile.
La  manipulation est pratique et l'implantation s’ajuste très facilement dans toutes les formes de lésions de la moelle épinière.
La graisse activée est un implant autologue, c’est-à-dire provenant du patient et il n’a pas subi de modifications génétiques ni enzymatiques. C’est un implant naturel, sans contrainte éthique et sans risque.
Avec une évaluation par l’histologie et microscopie, l’implant de la graisse activée est bien resté dans le site lésionnel pendant plus de 3 semaines.
La graisse activée agit comme un implant qui dispose de cellules souches capables de survivre très longtemps sur un site lésé, s’y différencier en cellules neurales et qui dispose de niveaux extrêmement élevés de facteurs immunosuppresseurs, anti-inflammatoires et de nombreux facteurs de croissance cellulaire.
Bref nous disposons chacun d’entre nous d’un Neurogel naturel et bien plus performant.
 
Nous voilà donc en route pour les essais cliniques et plus que jamais nous avons besoin de votre mobilisation.
Je profite d’ailleurs de cette lettre pour remercier le fabuleux travail réalisé par nos membres, familles, associations  et amis pour faire parler de notre projet et récolter des fonds.
Nous devons dorénavant arriver à finaliser ces essais avec l’aide de toutes les bonnes volontés.
Donc, à très bientôt pour d’autres nouvelles sur la graisse activée et notre projet commun.
 
Pierre Rondio
Président par Intérim.
Neurogel en marche
En poursuivant votre visite sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation.